L'allaitement

Publié le par Alimummy

Comment vous dire ...

Le meilleur moyen pour bien débuter son allaitement c'est d'oublier tout ce que vous pensez savoir à ce sujet.

J'ai beau avoir lu des centaines de pages, je me suis retrouvée comme une imbécile devant ma fille et son incapacité à prendre mon mamelon..

Je vais vous parler de mon expérience à ce sujet.

Déjà je ne m'étais pas vraiment rendue compte que la montée de lait se faisait après 3 jours.

bien sûr je savais que j'allais d'abord avoir du colostrum, mais je ne pensais pas que ça se comptait en gouttes !!!

Du coup j'ai vite eu l'impression que ma fille allait mourir de faim et que je ne serais jamais capable de la nourrir...

De plus, elle avait du mal à prendre le mamelon ; elle cherchait comme une folle et une fois qu'elle était dessus, elle arrêtait rapidement car rien ne sortait.

Je me suis donc retrouvée à devoir lui donner un complément de lait artificiel ( et là entre en scène la culpabilité en mode " je suis une mauvaise mère je n'arrive pas à nourrir mon enfant convenablement") et j'ai commencé à tirer mon lait ( ou plutôt mes 3 malheureuses gouttes de colostrum) pendant 10 minutes toutes les 3 à 4h.

Une sage femme a finalement décidé de me mettre une téterelle pour faciliter la prise du mamelon.

L'allaitement

J'ai pour ma part utilisé les téterelles Medela.

J'étais très réticente à l'idée d'en utiliser car j'avais lu à de multiples reprises que ce genre "d'outils" pouvait complètement compromettre l'allaitement. Malheureusement, je n'avais pas le choix ; si je voulais donner le sein je devais tout essayer pour y parvenir.

 

Finalement ce n'était pas si mal. Cette téterelle m'a permise d'avoir le contact avec mon Bébé et surtout de me "faire" le mamelon...

Avec ma sage-femme nous avions donc décidé ceci ;

  • si tétée concluante ( donc +-20min de bonne sucion) : pas de tire lait
  • si tétée moyenne : complément de lait maternel au biberon + tire lait
  • si tétée nulle : 80ml de lait maternel au biberon + tire lait

 

Pour tirer mon lait j'avais loué la méga-giga trayeuse universelle qu'est la Medela Symphony

L'allaitement

Au début tirer mon lait ne me posait pas vraiment de problèmes, au contraire, j'étais super fière de voir ma production augmenter de jours en jours.

Finalement j'avais même un peu trop de lait vu que je tirais +- 100ml et qu'elle en buvait 80 quand elle avait 1 semaine.

Seulement voilà, après quelques jours, je me suis chopée une mastite.

Du jour au lendemain j'avais des courbatures et de la fièvre, comme si j'avais la grippe.

Mon sein droit était énorme, dure et très douloureux...

Le verdict était tombé ; même si j'avais l'impression qu'elle tétait bien à certains moments, rien n'y faisait, elle ne vidait jamais complètement le sein. J'avais beau y passer 40minutes de chaque côté, elle n'y mettait pas assez de force.

C'est là que j'ai compris que je devais me rendre à l'évidence ; je devais arrêter l'allaitement au sein.

J'ai donc fini par ne lui donner mon lait qu'au biberon ; je tirais toutes les 4h pendant 20minutes et m'étais arrangée pour toujours avoir un biberon d'avance, histoire que quand l'Homme était là il pouvait lui donner le bib pendant que moi je faisais ma vache laitière..

L'allaitement

Plusieurs semaines ont passées après ma mastite et un jour, où elle était inconsolable, j'ai décidé de la remettre au sein.

Elle a tété quelques fois et a fini par s'endormir paisiblement...

La sensation était presque orgasmique ; j'avais réussi à la mettre au sein sans téterelle et nous avons partagé ce moment de pure douceur tout simplement. Il n'était plus question de compter le temps qu'elle passait au sein, ou de vérifier si elle déglutissait bien à chaque fois.

Non, cette tétée était un petit dessert pour elle, un moment câlin où elle était blottie tout contre moi et où je me délectais de ses petits soupirs d'apaisement...

Depuis, c'est un peu notre moment à nous ; quand elle est agitée et inconsolable, je la mets au sein pour la rassurer et en général elle s'endort après une petite dizaine de minutes.

C'est une vraie victoire pour moi et je suis fière de ne pas avoir abandonné.

J'espère que mon histoire pourra en déculpabiliser certaines et surtout vous donnez envie de persévérer :)

Tenderly,

Alizé*

Publié dans Bébé, Maman, Allaitement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dubois 25/10/2015 18:23

Je ne suis que sur facebook je ne suis plus à la page ;-) ... Plus le temps.
Ca se passe super bien, mini nous est genial comme little man.
Nous soles déjà passé à la diversification depuis ses 4 mois, il badait nos assiettes lorsqu'on etait à table, ca passe tellement vite !
Beaucoup de tendresse si jamais sandrina quincampoix sur facedebook

Dubois 23/10/2015 19:25

HellOoo,

Je me suis reconnu dans ton post.
Je me permets de te tutoyer car j'ai déjà repondu à un post qd j'etais enceinte et que je me sens proche de toi.
J'ai eu le meme soucis pour l'allaitement, et cela m'avait bcp attristée de ne pas pouvoir allaiter normalement.
Beaucoup de moment de tendresse pour toi et ta petite.

Alimummy 25/10/2015 18:08

Merci pour ce joli commentaire :)
Un blog c'est aussi fait pour ça ...
Comment ça se passe avec ton bébé ?
Tu es sur insta peut-être ? N'hésite pas à m'ajouter ;) @motherofdragon28
A tout bientôt
Alizée