Le faux travail

Publié le par Alimummy

Le faux travail

Cette 37 semaines de grossesse fut un peu mouvementée ..

J'avais envie de partager mon expérience avec vous, pas par "impudeur" ou envie de vous raconter bêtement ma vie, mais tout simplement parce que je pense que beaucoup de femmes peuvent ressentir la même chose en fin de grossesse et le lire de quelqu'un d'autre permet, peut-être, de relativiser.

Le 1er Avril j'avais rendez-vous chez mon gynécologue. Dernier rendez-vous avant qu'il ne prenne congé du 9 au 18 ( je suis supposée accoucher le 23 ).

Là en faisant un examen de col il me dit que je suis déjà ouverte à 1 doigt et qu'il est mou et court.

Le déclic s'est très vite fait dans ma tête ; j'allais accoucher dans la semaine, ou du moins avant le 9, car il m'est très dure de me dire que ce n'est pas lui qui mettra mon bébé au monde.

Finalement, en regardant sur internet, je me rends compte que beaucoup de femmes ont une ouverture d'1 doigt, même bien longtemps avant l'accouchement, et que ça n'a pas changé grand chose. Du coup je redescends un peu ...

Seulement voilà, vendredi de 10h à 18h, contractions toute la journée.

Tout mon dos était pris et j'avais de fortes douleurs de règles ; pour moi j'allais accoucher ce jour là. C'était presque clair.

Arrivé à la maternité on me pose un monito pendant 45 minutes ; les contractions sont là mais sans plus, c'est un peu descendu ..

La sage femme m’examine et me dit que mon col est maintenant ouvert à 2 doigts..

Encore une fois, pour moi, cela voulait dire que le travail allait commencer, ce n'était qu'une histoire d'heures.

Mais non ... La sage femme me fait comprendre que ce n'est pas encore le moment, selon elle, j'accoucherai probablement dans les 24heures, mais là mieux vaut rentrer chez moi, prendre un bain, marcher un peu, et tant qu'à faire, revenir dans 2heures.

Nous rentrons donc, et je relativise car je me dis que de toute manière, le lendemain j'avais rendez-vous à 9h pour faire un monito chez mon gynécologue. Je pourrai donc lui en parler.

Dans la soirée, je me rends vite compte que je deviens obsédée par ces contractions.

Je n'avais envie que d'une chose ; en avoir, en avoir à crever.

Le lendemain, rien n'apparait sur le monito, pas une contraction. J'en parle à mon gynéco et il me dit que je fais certainement un faux travail. En somme, mon corps se prépare timidement, mais l'accouchement ne sera pas pour tout de suite. Il en vient même à me dire que ce sera peut-être pour son retour après le 18 avril.

J'ai failli pleurer quand il m'a dit ça. La veille, une sage femme me dit presque que je pourrai tenir ma fille dans mes bras dans les prochaines 24h, et là, je me retrouve à encore repousser l'échéance ..

Dans ma tête c'était clair ; il me fallait des contractions.

Internet entre donc en scène. On vous conseil les rapports, la marche, la montée d'escalier, etc ..

J'en parle à la pharmacienne, et elle me conseil l'huile de ricin. 1 cuillère à soupe, une seule prise.

Elle m'explique que l'huile va exciter l'intestin et entrainer des contractions de l'utérus.

Étant presque sûre d'obtenir la solution miracle, je m’exécute.

Seulement voilà, je regarde un peu sur internet et je me rends compte que cette méthode est déconseillée. Elle entraine des nausées et diarrhées et n'est pas toujours efficace.

Effectivement 2h après je me retrouve avec les symptômes. Je me tape 1 ou 2 contractions, mais rien de grave. Je bois énormément d'eau pour ne pas me déshydrater et bien sûr, je culpabilise à mort d'avoir pris ce genre de chose pour obliger mon corps à me mettre en travail.

Ma journée se passe mal, je broie du noir, je pense à mon accouchement ...

Et finalement je me rends compte que je pense de moins en moins à mon bébé, qui finalement, est peut-être bien dans ce ventre. Je décide donc de penser à autre chose et mon dimanche de Pâques se passe très bien, aucune contractions mais je suis détendue et je me dis que ça viendra quand ça viendra ...

Seulement voilà, de 18h à 00h, plus moyen de tenir. Les contractions sont bien là et m'irradie tout le bassin. Je décide donc de faire quelques montées d'escalier, histoire de faire descendre un peu la petite et d'être "sûre" de ne pas aller à la maternité pour rien.

Après 1h de "sport", nous partons pour la maternité.

Col toujours ouvert à 2 doigts, mais contractions fortes et longues toutes les 4min, preuve par monito.

Mon corps est en souffrance et encore une fois je me dis que cette fois-ci, c'est la bonne ! On y est, ce sera pour cette nuit..

Après 1h30 de douleurs et de monito la sage femme me conseil de prendre un bain pour me détendre et faire un peu travailler le col. Je m'exécute et je trempe donc pendant 50 min. Les contractions s'intensifient .... Vers 3h du matin, elle m’examine à nouveau ; le col n'a pas bougé d'un millimètre. Je vous épargne les autres détails, mais finalement vers 4h elle me conseil de prendre un buscopan pour stopper les contractions et pouvoir rentrer chez moi et dormir. J'ai envie de pleurer, franchement, à ce moment là je n'en peux plus. Je suis épuisée par la douleur et je me dis que je n'y arriverai jamais.. De plus, je culpabilise parce que mon mari qui devait normalement travailler le lendemain à 6h30 à appeler son boulot pour dire que nous étions à la maternité. Moi qui avait tout fait pour avoir des contractions, on me conseil finalement de prendre un buscopan pour les stopper...

Nous rentrons donc chez nous et je décide de ne pas prendre de buscopan.

Le lendemain, même scénario, mêmes douleurs. à 18h retour à la mater ; monito pareil ; contractions régulières et douloureuses, mais pas d'ouverture supplémentaire au niveau du col.

Je touchais le fond. Fatigue, frustration, énervement ... Un cocktail franchement pas agréable.

Et puis finalement, la sage femme est venue à ma rescousse ..

Elle m'a expliqué qu'effectivement, je faisais un faux travail et que ça arrivait à pas mal de femmes en fin de grossesse .. Ce qui est apparemment une bonne chose, car le jour où le travail commencerait vraiment, mon col serait déjà ouvert et aurait déjà mûri, ce qui rendrait tout cela un peu moins long ...

Finalement elle m'a fait me rendre compte que ma DPA était de toute façon dans 2 semaines et que ce petit bébé ne resterait pas dans mon ventre at vitam.

Que même si je prenais un buscopan pour me soulager sur le moment, cela n'entraverait en rien le vrai travail s'il devait se déclencher à ce moment là.

Que je vis mes derniers moments sans mon enfant et que je pourrais peut-être en profiter pour prendre soin de moi et de mon corps avant de me dévouer corps & âme à ce petit être que nous aimons tant ...

Elle avait raison. J'avais été stupide. J'ai gâché une de mes dernières semaines de grossesse en me focalisant sur des contractions et j'en avais oublié l'essentiel ; La nature SAIT ce qu'elle fait !

Nous sommes rentrés à la maison le cœur plus léger et j'ai décidé de mettre en pratique les conseils de la sage femme ... Cette semaine sera dédiée à mon corps. J'ai acheté un bon Groupon pour faire une beauté des pieds & des mains, ainsi qu'une pose de vernis ( sur les pieds, car on ne peut pas avoir de vernis sur les doigts à l'accouchement). J'ai également déniché un autre groupon mais cette fois-ci pour un massage entier du corps avec un gommage marin..

De belles promesses en perspective qui mine de rien remontent le moral et me permettront de passer une fin de grossesse plus sereine. Je me sentirai plus féminine et surtout, plus reposée pour LE jour J ;)

Si vous aussi vous avez vécu ce genre de choses, n'hésitez pas à m'en parler, partager ce genre d'expérience ça fait toujours du bien ...

Le faux travail

Bien positif ; ces 3 visites à la maternité m'ont permise de découvrir l'endroit où cela se passerait, et j'ai été agréablement surprise. C'est très reposant et surtout ça ne ressemble quasi pas à un hôpital. Le "lit" permet des positions plus physiologiques pour l'accouchement et la lumière se tamise, c'est un vrai bonheur.

Love !

Alizée

Publié dans Grossesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ju'' 02/02/2017 21:56

Je vis exactement pareil que toi...
On y a cru hier.. contractions toutes les 5 minutes pendant plus de 2 heures puis de 3 min pendant le trajet vers l hôpital (30 min de route). On c'est dit c'est le bon moment.. arrêt pipi dans un mc do je marchais de travers j'ai été prise d'un vertiges on reprend la route vers l hôpital elle regarde les contractions ok. Col toujours comme le matin quand ma sage femme l'avais regardé elle nous a fait attendre 45 min ma donné du spasfon et doliprane au cas où que ce soit un faux travail ou un travail dit d imminence j'en avais toujours mais d'après elle Plus irrégulières. Du coup retour à la maison j'ai toujours les contractions. Puis a la maison jarrive a m'endormir. Aujourd'hui de 10h a 15h30 des douleurs atroces oui à en pleurer et tout sans compter les picotements au niveau du vagin. J'ai pris doliprane spasfon (ma sage femme m'a dit que j'avais le droit à 12 au pire j'aurais une gastro), douche. J'appelle la maternité juste après la prise du doliprane j'explique à la sage femme les douleurs. Que j'ai des contractions entre 2 et 5 min pour elle elles sont irrégulière donc faux travail. Je suis dégoûtée. Je lui dit mais jai super mal elle me dit qu'à ce stade ils me renverrons à la maison je suis dégoûtée mais bon inutile d'y aller elle me demande de tenter mais n'y crois pas. 30 min après la prise du doliprane des contractions espaces de 10 min puis 15 min puis je m'endors et Plus rien j'avais juste les picotements au niveau du vagin qui défonces et le dos. Donc je me suis dit c'est bon

Yliana 06/12/2015 22:06

Je vis exactement la meme chose et jen peux plus je sais plus quoi faire

Vanessa 24/05/2015 19:17

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet, que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?
Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.
La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos.
Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Marine 10/04/2015 15:25

Article très touchant :) ta hâte est tout à fait normal, mais rien ne sert de courir ma Ali. L'hôpital a été refait très récemment je pense que tu es dans la nouvelle partie, elle est topitop ! <3 A deux pas de chez moi, je pourrai vite être près de toi le moment venu :) des bisous

Alimummy 10/04/2015 18:16

Merci pour ton commentaire mon petit Mawinou <3 J'espère bien que tu viendras me voir souvent :x